Conférence des ports latins

Fil des billets - Fil des commentaires

01/01/2017

Dakar

Une vague lueur se dessinait sur Gorée et un moteur se fit entendre en contrebas derrière lui. Allah créait un nouveau jour. Il marmonna une action de grâces au capitaine des cieux. La rade était noire ; du haut de sa tour, à peine en distinguait-il les môles.
Il se souvint que la vieille Plymouth avait rendu l’âme à l’aller. Il ne savait même pas comment il rentrerait à Pikine.
Un chalutier quittait le port pour le large. Il repensa à la grande grève et au coup qu’il avait pris sur la tête. Ils lui avaient volé son métier et son foyer. Ils avaient failli lui coûter la raison. Il ne pouvait repenser aux tempêtes de l’Atlantique sans un frisson, ni aux soirées de Baltimore ou de Valparaiso sans nostalgie. Que pouvaient-ils faire, Peter, Carmen, Ivan… à cet instant ?
La vendeuse le tira de ses songes en frappant. Elle lui versa du café de son thermos. Ils échangèrent quelques mots, les mots banals de chaque matin. Cela lui réchauffa le cœur. Il ne put réprimer une larme, qui se mit à couler.

Dakar

01/01/2016

La Habana

Au bout du bout du Malecón, il regardait les grues, les hangars et les cuves, de l'autre côté de la baie. Qu'était-il, sinon l'histoire des regards et des sourires qu'on lui avait un jour adressés ? Qu'était-il, sinon l'histoire de ses blessures ?
Des fêtards le frôlèrent ; ils allèrent s’asseoir sur la terrasse voisine. Ils commandèrent des daiquiris et des mojitos. Ils riaient. D’autres rires les croisèrent, depuis une Oldsmobile décapotable qui longeait la côte en silence. Lui n’entendait que son rire, à elle, si gaie, à l’autre bout de la vieille ville.
Un ronronnement, au dessus du fort, l’éveilla et lui fit lever les yeux vers le ciel : un galion ailé volait dans la nuit, il déverserait là-bas son lot de colons, d'une semaine ou d'un mois.
Il savait qu'un jour, il la perdrait. L'un d'eux l'emmènerait, elle s’envolerait, triste cavalière d'un cavalier aux cheveux blancs. Le pouls de l'océan battait à ses pieds. Il en inspirait l’embrun. Il regardait les grues, les hangars et les cuves…

20150517_185400-opt.jpg

20/10/2015

Deauville

C’était dans ses gênes : trimballer une élégance de prince dans ce monde de marlous.
Trois gestes, rapides, discrets : ses deux comparses rejoignaient leur poste en silence. Lui entrait dans le casino, passait prendre des jetons et se dirigeait vers la roulette. Il sentait la fraîcheur de l’automatique contre sa poitrine.
Face à lui, il y avait cette fille, en robe de soirée noire avec un collier de perles. Il la regardait sourire et poussait la pile sur le 17. Ils savaient qu’ils allaient se porter chance. Elle lui souriait encore, glissant des jetons à côté de sa pile. Le croupier remarquait l’échange de leurs regards, puis faisait tourner la roue. Dehors, des ombres furtives se mouvaient dans la nuit. Le voilier attendait sagement. Il ne se laisserait jamais plus enfermer.
– 17, rouge, impair et passe !

Il se réveilla en sursaut. 21 heures : ils pouvaient encore y être avant minuit. Vingt minutes plus tard, la vieille Buick s’engageait sur l’autoroute.
Ils allaient faire sauter la banque.

Deauville

01/01/2013

Los Angeles

Il entra. Le bar était sombre, un remugle de laine moisie et de vieux havane y flottait ; quelques couples s’y dévoraient du regard, quelques paumés y cuvaient leurs whiskies. Le juke-box éraillait Miss Otis regrets.
Il s’assit au comptoir et commanda un Bushmills. La fille était à l’autre bout. Elle semblait absente, et pourtant ses yeux brillaient plus que son gloss et son lamé.
Elle vint s’asseoir près de lui. Du doigt il releva le bord de son feutre.
– Vous savez combien de gens comptent sur vous ? dit-il sans poser les yeux sur elle.
– Oui, j’imagine, lâcha-t-elle dans un soupir.
– Je crois qu’il est temps.
Elle se leva, alla jeter une capeline de cachemire sur ses épaules et sortit.
Il siffla son verre, paya et sortit à son tour. L’air était frais, il remonta le col de sa gabardine ; devant lui, une lune pâle découpait les collines au-dessus de Santa Clarita.
Le lamé rouge et le cachemire blanc éclairaient le paysage. Il fit asseoir la fille dans la Pontiac, qu’il mit en route en silence.

Los Angeles, Santa Clarita

01/01/2000

Recife

Il s’accouda à la portière du coupé Mercury et regarda se consumer sa cibiche en pensant que c’était la dernière. D’une pichenette il l’envoya balader dans une poubelle.
Les flics continuaient de retourner la colline : lui savait qu’ils ne trouveraient rien, mais ils ne l’écouteraient même pas. Près d’eux s’allongeait l’ombre baroque de Nossa Senhora da Graça. Le soleil s’éteignait lentement, la masse noire d’un tanker gardait la rade, quelques lucioles dansaient sur les flots.
La poubelle finissait de flamber. C’est alors qu’il repensa à ce regard et à ce sourire, échangés un jour, si loin, de l’autre côté de l’océan – pas même une parole. Il comprit que cela avait été la chose la plus importante de sa vie.
Il se dit que c’était peut-être ça, le futur, et sourit. Plus une fleur sur les magnolias, mais les hibiscus étaient en fleur. Un parfum d’oléandre effleura ses narines.
Il ouvrit la portière, fit ronfler le moulin. La vieille Mercury s’engagea sur Misericordia et s’en fut vers le port.

DSC00621-opt.JPG