01/11/2016

Buen consejo para los amantes

Por una vez me voy a dejar la palabra a un joven poeta: Victor Hugo. Pongo (por no encontrar ninguna) una versión castellana en línea de esta joya delicada, Buen consejo para los amantes… extractada de La leyenda de los siglos…*

Lire la suite...

10/10/2016

Entre nous…

Entre nous…
Entre nous
il se passe
tant d’espace...
Quelque part, il y a ce continent,
le détroit de Behring qu’ont foulé vos parents,
les caravelles de Colomb sur l’océan,
Indiens et hidalgos, du noir, du rouge, du blanc…
Ay ay ay ay

Lire la suite...

21/05/2014

Pourquoi ?

Pourquoi lever matin
Un corps le soir si las ?
Pourquoi s’enfuir là-bas
Suivi par son destin ?
Pourquoi guérir la fièvre :
Une autre t’abattra.
Pourquoi vivre tes rêves :
Tu te réveilleras.

Lire la suite...

13/04/2014

Au bout

Au bout d’ la rue y a un’ maison,
Dans cett’ maison y a un jardin,
Après c’ jardin il y a un mur,
Derrièr’ le mur y a un bistrot,
Après l’ bistrot c’est la banlieue,
Dans cett’ banlieue il y a un champ...
Au bout du champ tu vois un bois,
Au bout du bois y a un ruisseau,

Lire la suite...

25/03/2003

Ah ! vous dirais-je papa

Ah ! vous dirais-je papa,
Ce qui cause mon émoi ?
Je recherche des citernes
Pour éclairer ma lanterne.
Faut dir’ qu’il y a du boulot
Pour mon pauvre ciboulot.

Lire la suite...

27/08/1995

Fugue dans quelques paysages de rêve

Je veux des rêves qui ne m'endorment mais me réveillent
disait Magritte dans un nuage –
et ses rochers indifférents flottent au vent.
Matisse n'a peint que des fenêtres ouvertes grand
sur des pianos et des cerceaux,
des ciels profonds comme la nuit, comme la nuit.

Lire la suite...

07/09/1986

La biche bleue

Elle chant’ le chant de la biche bleue
Ses doigts frôl’nt un tissu soyeux
L’amour se franchit comme un gué
Mon cœur chavir’ sans un regret (bis)

Lire la suite...

01/01/1982

La divine

à Ndeye

Chant I

Il y a bien longtemps, avant que l'homme ne fut homme, une ville et une ville vinrent s'installer où Afrique avait tissé la toile d'Eden.

L'une était la ville d'en haut, l'autre était la ville d'en bas.

L'une venait du royaume de la Nuit, elle ne voyait que le noir et ignorait ce qu'était le soleil.

L'autre venait de l'empire de la Lumière, elle n'avait d'yeux que pour le blanc et avait décrété une fois pour toutes que le noir, ça ne se voit pas.

Lire la suite...

18/04/1981

Boulevard de l'habitude

Sur le boul’vard de l'habitude
Roule un carrosse au pavé sourd
Et bien qu'ell’ taise les préludes
L'oreill’ du temps l'entend toujours.

Lire la suite...

12/06/1978

Nice work if you can get it

Quand l' moral est mauvais
J' pense à c' que j' ferais
Ce job, c'est un bon boulot
Surtout le lâch' pas, gard'-le bien !
Alors j' rêv' que je tiens
Un' caiss' de magasin :
Ce job, c'est un bon boulot
Surtout le lâch' pas, gard'-le bien !

Lire la suite...

23/05/1978

My favorite things

Jazzman, vieux fou que cherches-tu?
A culbuter les diès's à la-
-quer les bémols est-c' que tu vas
A la dissonance absolue?

Lire la suite...

03/07/1977

Apelo

Première voix
Pardonne-moi si je suis cruelle,
c’est le temps qui est infidèle,
le combattre serait futile.
Les soleils fous, je les rêve d’un autre,
vivre cet amour et le nôtre
est devenu si fragile.

Lire la suite...